“Dès ses origines, la spiritualité franciscaine est une spiritualité missionnaire. Elle tend à se mettre  en chemin, à se rendre présente à l’autre « sur son terrain », en « ses lieux », dans son « habitat », bien avant de devenir hospitalité et accueil. Le missionnaire n’apporte pas le salut, mais il le révèle”.  

Fr. Giacomo Bini, ancien Ministre Général de l’Ordre (1938-2014)

“uN oui À l’Église et au monde”

PAR FR. DIDIER BRIONNE OFM

Le projet de St François d’Assise était un peu fou, paraIt-il ! Pourtant, « Vivre l’Évangile en frères au cœur du monde et de Eglise, en louant Dieu », cette mission franciscaine est toujours d’actualité 800 ans plus tard.

Elle se réalise dans la vie fraternelle et dans la présence auprès des plus fragiles, jusque dans « les périphéries » selon l’expression du pape François. La question aujourd’hui est bien : comment être, au nom du Dieu fait chair en Jésus-Christ, « frères mineurs » (plus petits) ? Puisque tel est le nom donné par St François d’Assise à sa communauté, Ordre des Frères Mineurs.  Cette mission, au cœur du monde et en Eglise, est l’occasion :

D’une action de grâce au Seigneur pour l’appel reçu à rejoindre le Christ Ressuscité chaque jour et à partager sa présence avec ses disciples sur le chemin d’Emmaüs, avec François d’Assise pour guide. 

D’un “oui” à l’Eglise et au monde dans la proximité des petits, malgré les inconnues ou les appréhensions, un oui qui est source de joie et d’émerveillement par les rencontres vécues.

D’un partage fraternel, la communauté, ou fraternité, est le premier lieu de la mission franciscaine où l’autre est le frère que le Seigneur me donne

D’une prière qui porte la mission, prière personnelle et en communauté, louange du « Dieu Très-Haut de qui vient tout bien », et intercession pour les personnes et les événements. Se retrouver ensemble pour célébrer la prière de l’Eglise nourrit la mission.

D’un envoi au monde (proche ou lointain) toujours à renouveler pour témoigner de l’Evangile du Christ pauvre et serviteur, et ainsi s’ouvrir à l’autre, au plus fragile.

D’un engagement tissé en faveur de la paix et de la réconciliation, du dialogue interreligieux, du souci envers la Création.

Une mission ainsi résumée par St François « Pour que, de parole et d’action, vous rendiez témoignage à sa Parole ».