5ème joie de Marie : la Résurrection

“Après le sabbat, à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent pour regarder le sépulcre. Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. …] L’ange prit la parole et dit aux femmes : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : “Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez.” Voilà ce que j’avais à vous dire. » Vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples”.

La figure franciscaine du jour : Bienheureuse Marie de la Passion

L’une des intuitions d’Hélène de Chappotin (1839-1904), en religion sœur Marie de la Passion, fut d’affirmer le rôle spécifique et irremplaçable des femmes dans l’activité apostolique de l’Église, la Vierge Marie leur inspirant leur disponibilité missionnaire. Marie de la Passion regarde Marie et, avec Elle, comprend sa voie. Elle fonde la congrégation deFranciscaines Missionnaires de Marie.  

Les mots en italiques sont les mots mêmes employés par Marie de la Passion.

Marie, je te regarde, tu es simple, pauvre, bien pure, bien petiteC’est Dieu qui laisse tomber un rayon de lui-même en toiet tu es belle, de la beauté de Dieu ! Tu n’as pas fait de grandes choses, mais simplement, unie à ton peuple, tu désirais ardemment que Dieu vienne, selon Sa promesse.

Tu appelais le Sauveurtu aurais voulu l’arracher du Cœur de Dieu. Et la Trinité s’est penchée vers toi. Et tu as ouvert tout ton être, tu as fait toute la place pour Lui en toi. Simplement, tu as répondu : ‘-ecce-, voici, je suis la petite servante du Seigneur, –fiat- qu’il me soit fait selon ce que Tu as dit’. L’Esprit-Saint t’a couverte de son ombre, et voici le mystère joyeux : tu as reçu l’Amour en ta demeure, l’Amour Vrai, Celui qui serait livré aux mains des pécheurs ; tu L’as porté, nourri. Cette maison de Nazareth me dit tant de choses… 

Simplement, tu ne pouvais retenir pour toi l’Amour, tu as donné Jésus au monde. Sur les routes encore, tu y suis Jésus, tu y es avec Jésus, Amour rejeté, méconnu, crucifié. Pauvreté de Marie passionnée pour Jésus ! Tu communies à Lui, à Son offrande : ‘non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux’. Alors, au pied de la Croix ton cœur a été percé avec le Sien, et du côté ouvert de Jésus est née l’Eglise, si belle et pourtant si défigurée parfois.

Marie, l’Amour m’invite à prier avec toi pour l’Eglise et pour le monde. Je voudrais partager la soif qui t’a faite Mère des âmes, Mère de Jésus dans les âmes. Apprends-nous à porter le Trésor, à présenter l’Évangile à la terre pour l’enfanter à Dieu !

Soeur Elisabeth Houssay, franciscaine missionnaire de Marie

L'intention de prière du jour

Seigneur, nous te confions toutes les personnes qui vivent des épreuves de maladie et de deuil. Nous prions pour tous les défunts depuis notre dernier pèlerinage. Nous pensons tout spécialement à nos frères capucins et à notre frère Jean Pierre Lauvergon, fidèle de l’Hospitalité franciscaine.

Grâce à Internet, vous pouvez demander à ce qu’un lumignon soit allumé pour vos intentions à Lourdes. Vous participez à un grand et bel élan de foi. Le sanctuaire s’engage à  honorer votre demande d’intention de prière dans les 24 heures. Faites allumer un lumignon au Sanctuaire sur ce lien !