Première Allégresse : l’Annonciation

L’ange lui dit : “Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut […]” Marie dit à l’ange : “Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ?” L’ange lui répondit : “L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu”. […] Marie dit alors : “Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole !” Et l’ange la quitta.

Évangile selon saint Luc 1, 28-38

LA FIGURE FRANCISCAINE DU JOUR : LE BIENHEUREUX JEAN DUNS SCOT

Fr. Jean Duns Scot, franciscain et théologien du XIIIe siècle, fut défini par le Pape Jean-Paul II comme le « Chantre du Verbe incarné et le défenseur de l’Immaculée Conception ». Selon Jean Duns Scot, l’Immaculée Conception de Marie signifie pour nous la défaite absolue de Satan, telle qu’annoncée dès le livre de la Genèse, quand Dieu dit au serpent que la descendance d’Ève (c’est à dire Marie et Jésus) lui écrasera la tête. Avec Duns Scot, la création nous apparaît dans toute sa “positivité” : ce n’est pas le mal qui domine, mais la sainteté et l’amour voulus par Dieu depuis les origines. Le péché est un accident malheureux qui dénature les fils et filles de Dieu que nous sommes. Duns Scot a défendu la doctrine selon laquelle la très Sainte Vierge Marie fut préservée du péché originel dès le premier instant de sa conception. Elle est le “chef-d’œuvre” de Dieu, d’une disponibilité totale telle une terre vierge sur laquelle Dieu peut écrire son projet. À Lourdes, cinq siècles plus tard, Marie confirmera l’intuition du frère Jean Duns Scot en proclamant à Bernadette : « Je suis l’Immaculée Conception ». Admirant et contemplant Marie, celle qui nous précède en humanité, nous pouvons voir ce qu’est un être qui se laisse toucher intégralement par l’Évangile. Par son intercession, nous pouvons lui demander qu’aucun obstacle n’entrave l’action de la grâce en nous.

Fr. Luc Mathieu, frère mineur

L'intention de prière du jour

Seigneur, nous te prions pour notre hospitalité franciscaine Notre-Dame de Lourdes, toutes les hospitalités de notre pays et les pèlerins qui ne peuvent se rendre à Lourdes. Dans l’attente de la réouverture prochaine du sanctuaire, garde-nous unis par la pensée et la prière.

PRIONS ENSEMBLE MARIE

Ô Mère, mets en moi cet Amour qui brûlait en ton Cœur pour ton Fils. Moi qui suis faible, j’admire le mystère de ton Immaculée Conception. Je le désire ardemment : purifie mon cœur pour qu’il puisse mieux aimer Dieu ; purifie mon esprit pour qu’il puisse s’élever à Lui et Le contempler, L’adorer et Le servir en esprit et en vérité ; purifie mon corps pour qu’il devienne un tabernacle moins indigne de Le recevoir, lorsqu’Il vient à moi dans l’Eucharistie. Ainsi soit-il. »

Fr. Pio de Pietrelcina, frère mineur capucin – Padre Pio