LA CORDELLE

notre communauté

Située sur le flanc nord de la Colline de Vézelay, la chapelle Sainte-Croix dénommée aujourd’hui « La Cordelle », a été construite dans l’année qui a suivi la prédication de la seconde croisade en 1146 par saint Bernard. Depuis cette époque, elle est toujours restée un lieu de présence franciscaine auprès de ce haut lieu de pèlerinage.

Aujourd’hui 3 frères habitent cet ermitage, ils prient et accueillent dans la simplicité et la joie franciscaine tous les pélerins, notamment ceux qui prennent la route vers Assise. La Cordelle n’est pas un lieu de villégiature, c’est un lieu que l’on recherche parce que l’on est attiré par une soif spirituelle, un besoin de contempler le Beau, tout en gardant le Silence du cœur.

La chapelle de la Cordelle est toujours ouverte, même si la porte semble fermée la nuit ! Offices : 8h00 : Laudes et messe (pas de messe le dimanche) / 12h15 : Sexte / 18h30 : Vêpres / 20h30 : Complies.

PROJET DE RÉNOVATION

800 ans après sa fondation au pied de la colline de Vézelay, La Cordelle fait l’objet d’un important chantier de restauration et de réaménagement pour répondre aux enjeux du XXIème siècle ! Ce projet des franciscains de France et de Belgique répond à une triple mission :

  • Perpétuer un lieu de silence, de paix et de prière
  • Vivre l’écologie dans l’esprit de St François d’Assise et du Pape François
  • Mieux accueillir pèlerins et visiteurs toujours plus nombreux

Faire un don au projet de La Cordelle, c’est contribuer à perpétuer 800 ans d’un lieu d’ouverture et d’accueil de tous, de prière et de contemplation de la Création. Toutes et tous pourront être sensibles à l’une de ses multiples facettes : silence, paix, écoute, hospitalité, fraternité, nature, calme, foi, prière, souci de son prochain, charité…

Pour toute question à propos du projet ou de votre don, vous pouvez nous contacter à l’adresse contact@lacordellevezelay.org 

COMMENT NOUS SOUTENIR ?

  • De préférence en ligne par carte bancaire ou par virement, sur www.fondationdesmonasteres.org.
    Lors de votre don, sélectionner « Je souhaite consacrer mon don à une communauté de mon choix », puis rechercher en-dessous : LA CORDELLE FRANCISCAINS VEZELAY.
  • Ou par chèque à l’ordre de : Fondation des Monastères. Indiquer au dos « Vézelay La Cordelle » et envoyer le chèque à l’adresse Fondation des Monastères, 14 rue Brunel 75017 Paris.
    Si vous êtes un particulier, vos dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu (IR) à hauteur de 66% du montant du don (dans la limite de 20% du revenu imposable) et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) à hauteur de 75% (dans la limite de 50 000 €). Si vous êtes une entreprise, vos dons sont déductibles à hauteur de 60% du montant du don (dans la limite de 5 pour mille de votre chiffre d’affaires). Plus d’informations sur les avantages fiscaux.

Nous nous appuyons sur la Fondation des Monastères pour recevoir vos dons. La Fondation des Monastères, reconnue d’utilité publique, est habilitée à recevoir les dons, déductibles fiscalement, pour son œuvre de soutien charitable aux membres des communautés religieuses et monastiques de toutes confessions chrétiennes. 5% du montant de votre don sera versé au fonds de solidarité de la Fondation des Monastères, pour aider d’autres communautés. La Fondation des Monastères délivre systématiquement un reçu fiscal. Fondation des monastères – 14 rue Brunel 75017 PARIS – 01 45 31 02 02 www.fondationdesmonasteres.org.

chemin de vézelay à assise

La Cordelle est le lieu naturel de départ sur le chemin d’Assise. Les frères se réjouissent de rencontrer les pèlerins, notamment ceux qui viennent recevoir la bénédiction à l’issue de la messe du matin à 8h. Néanmoins, l’ermitage de La Cordelle ne dispose pas d’une structure (d’espaces) d’accueil. Pour rappel, cette marche a été initiée en 2002 par des membres de la fraternité franciscaine séculière. Pour découvrir l’itinéraire de la marche et vous mettre en route : www.chemindassise.org

Où nous trouver ?

Ermitage de la Cordelle 89450 VEZELAY
Tél. : 03 86 33 35 36
Email : franciscains.cordelle@orange.fr

« Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures, spécialement messire frère Soleil  par qui tu nous donnes le jour, la lumière » Cantique des créatures François d’Assise

Parmi les frères

En voyant en François d’Assise le saint patron des écologistes, n’est-on pas allé trop vite en besogne ? Comment situer plus justement la relation de celui-ci à la nature et aux animaux ? À lire la passionnante enquête du frère Patrice Kervyn, ce lien apparaît à la fois plus riche et plus nuancé. Après avoir rappelé son message de pauvreté, de simplicité et d’humilité où l’homme a une place unique, l’auteur souligne combien, pour François, la nature est Création, et pas une réalité autonome. Loin d’être un romantique éthéré, le saint s’adresse à toutes les créatures à travers la pluralité des images, qui sont autant de dimensions évangéliques. Et si François n’était ni vegan ni végétarien, il reste que son témoignage invite à prendre au sérieux la condition animale et rejoint directement nos préoccupations d’aujourd’hui. « L’homme qui parlait aux oiseaux est un ouvrage admirable à plus d’un titre, écrit Allain Bougrain-Dubourg dans sa préface. Il se lit avec le délice d’une enquête sans cesse rebondissante. » (Préface d’Allain Bougrain-Dubourg)

FR. PATRICE KERVYN, OFM

EN SAVOIR PLUS SUR LA CORDELLE

À Vézelay, l’ermitage de la Cordelle : un écrin pour la célébration de Pâques

Dans notre vie, il est parfois des moments si précieux que l’on se sent tenu d’en témoigner. C’est ce qui m’est arrivé à Vézelay où j’ai vécu des célébrations de Pâques d’une rare intensité, d’une rare beauté. Je n’étais jamais allée dans ce coin magnifique de Bourgogne.

Une école de contemplation, d’humilité et de gratuité

Fin août, à La Cordelle, une dizaine de bénévoles s’activent pour monter des murs en pierre. À l’écart de cette agitation, plutôt rare dans ce lieu de prière, je retrouve Fr. Patrice Kervyn et Thierry Moindrot, membre de la fraternité séculière, pour échanger sur la place du jardin dans leur relation à Dieu.

Projet de La Cordelle : se laisser renouveler ensemble par l’Esprit

“Va, François, et répare mon Église, qui, tu le vois, tombe en ruines !”. Fin mai, une nouvelle croix de Saint-Damien était accrochée au mur de la chapelle de La Cordelle, au pied de la colline éternelle de Vézelay. Première “pierre spirituelle” d’un chantier dont nous n’avons pas fini de vous parler !