BRUXELLES

NOTRE COMMUNAUTÉ

Peu après la mort de Saint François, les premiers frères mineurs venant d’Italie arrivèrent en Belgique. Ils s’établirent à Bruxelles vers 1230. L’ancien couvent situé à l’emplacement actuel de la Bourse (centre-ville) subsista jusqu’à la suppression des religieux en 1792. La Province franciscaine « Saint-Joseph » de Flandre fut rétablie en 1833. 

En 1935, des frères vinrent s’établir dans la partie sud-est de Bruxelles, sur le territoire de la commune de Woluwe-Saint-Pierre, au lieu-dit « Chant d’Oiseau » : nom prédestiné pour une fraternité de saint François ! Le couvent devint maison de formation pour la jeune Province. Après la guerre, les frères demandèrent à l’archevêque de Bruxelles-Malines la permission d’ériger une église. Celui-ci l’accorda, à condition que l’église devienne paroissiale. Elle fut consacrée en 1950. C’est ainsi que la Paroisse de Notre-Dame des Grâces du Chant d’oiseau fut créé et que les quartiers nouveaux surgirent de terre là où, quelques années auparavant, il n’y avait que des champs. Dans ces belles années des commencements, le couvent connu l’affluence avec jusqu’à cinquante religieux à demeure.

Aujourd’hui, la maison de formation des frères est devenue maison d’accueil pour des sessions de travail et retraite. Les 15 frères rassemblés au 3ème étage du couvent forment une fraternité de frères âgés.  Au second, se trouve la fraternité internationale de formation missionnaire Notre-Dame des Nations,sous l’autorité directe de notre Ministre Général de l’Ordre. Au premier étage, depuis trois ans, une communauté de soeurs Clarisses s’est constituée. Ce qui fait que nous célébrons, en Famille Franciscaine et avec les paroissiens, les offices de la Liturgie quotidienne et l’eucharistie.

messes – paroisse notre dame des GRÂCES

A 8H45 en semaine, le samedi à 18H et le dimanche à 11H. Ce sont nos frères de la fraternité internationale Notre Dame des Nations qui sont en charge de l’animation de la paroisse. Cette fraternité forme des frères missionnaires pour poursuivre le charisme de saint François et la mission de l’Église dans le monde entier. Confession avec le fr. Christian de 18h à 19h à la cure de Notre Dame des Grâces.

où nous trouver ?

Avenue du Chant d’Oiseau, 2 – 1150 Bruxelles 

Tél. : +32 2 761 42 00

Email : franciscains.bxl@skynet.be

maison d’accueil NOTRE-DAME DU CHANT-D’OISEAU

Construite au cœur d’un parc magnifique, la Maison Notre-Dame du Chant-d’Oiseau accueille chaque année de nombreux groupes issus du monde associatif pour l’organisation de conférences, formations, séminaires, congrès…Les infrastructures permettent d’accueillir des groupes dans la simplicité et le confort. Accueil jusqu’à 200 personnes. Hôtellerie sur place. Tarifs et réservation sur : www.chant-oiseau.be/language/fr/

” Que les frères se montrent joyeux dans le Seigneur, gais, aimables et gracieux comme il convient “ Règle non bullata chapitre 7 – saint François d’Assise

Parmi les frères

Fr. Roger marchal, AU SERVICE DE LA TERRE SAINTE

Gardien de la fraternité de Bruxelles, je suis aussi Commissaire de Terre Sainte. A ce titre, je gère – avec une équipe de bénévoles depuis Paris – les intérêts de la Custodie de Terre Sainte pour la France et la Belgique.

Cela consiste à recueillir des fonds pour contribuer au maintien de la présence chrétienne en Terre Sainte. Le volet social de la Custodie ce sont des écoles, des maisons de retraite, des centres de loisirs, des logements – avec à Jérusalem par exemple plus de 400 appartements loués à bas prix à des familles nécessiteuses.

Les franciscains sont en effet les Gardiens des Lieux Saints depuis le XIVème siècle. La quête du Vendredi Saint, que tous les diocèses de l’Eglise Catholique doivent verser à la Terre Sainte, permet grandement ce soutien. Il ne s’agit pas seulement d’entretenir les pierres, si vénérables soient-elles, mais plus important encore est le soutien aux familles et aux communautés. Les Franciscains de la Custodie ont construit des logements, des écoles, des structures sociales et médicales, et pas seulement pour les chrétiens, afin de contribuer à la bonne entente et la paix entre tous les habitants de ces pays.