Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Martyrs de septembre 1792
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
 ↑  
Encyclopédie
Visites

 1047840 visiteurs

 68 visiteurs en ligne

Les Martyrs de la prison des "Carmes", 2 septembre 1792

Le 17 octobre 1926, Pie XI béatifiait cent quatre-vingt-onze victimes des « Massacres de septembre », durant la Révolution française. Presque tous étaient prêtres ; trois d’entre eux appartiennent à la famille franciscaine.  Jean-François Burté, né à Rambervilliers (Vosges) en 1740, fit ses études chez les Jésuites et entra en 1757 chez les Observants de Nancy, qui furent réunis aux Conventuels en 1770 par ordre de la Commission des Réguliers. Religieux savant, il devint bibliothécaire du Grand Couvent de Paris. À la Révolution il ne prêta serment qu’avec des restrictions et fut arrêté puis emprisonné aux Carmes.  Apollinaire Morel, né en 1739 à Prez (Suisse), est entré chez les Capucins en 1762. Il fut maître des novices et directeur du collège de Stans. Envoyé à Paris pour des études, il fut vicaire des Allemands à la paroisse Saint Sulpice. Ayant refusé le serment constitutionnel, il fut incarcéré aux Carmes le 2 septembre 1792.   Séverin Girault, né à Rouen en 1728, entra dans le Tiers-Ordre Régulier et devint prêtre en 1754. Confesseur très apprécié, il dirigea les Élisabéthines du Temple à Paris. Il refusa le serment constitutionnel et fut arrêté.  Ils furent tous sauvagement massacrés à coups d’épée ou de pique le 2 septembre 1792 dans le jardin des Carmes. 


Date de création : 30/08/2016 @ 09:03
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-L-M
Page lue 3655 fois


Accès Intranet

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 24 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
44 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires, ainsi que les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services

- aider les activités humanitaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.