Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Marie-Madeleine Martinengo, bse, 1687-1737
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
Encyclopédie
Visites

 389308 visiteurs

 74 visiteurs en ligne

Bienheureuse Marie-Madeleine Martinengo  (1687-1737).

Clarisse capucine de Brescia, Mystique.

Marguerite Martinengo de Barco, naquit près de Brescia, Italie, en 1687. Sa mère étant décédée, elle fut élevée chrétiennement par son père. A l’âge de 17 ans malgré l’opposition de son père, elle entra chez les clarisses capucines de Brescia, et prit le nom de soeur Marie-Madeleine. De santé fragile, elle s’adonnait néanmoins à une rigoureuse ascèse, et à la contemplation du mystère de la Croix du Christ. On lui confia la formation des novices, puis après quelques années, elle fut élue abbesse du monastère. Malgré le cloître, son rayonnement apostolique était considérable, auprès des chrétiens qui venaient la visiter. Elle maintint durant toute sa vie ses pratiques de pénitence et connut aussi les attaques et les critiques. Elle laissa une œuvre mystique assez importante, mais peu connue aujourd’hui. Elle mourut en grande réputation de sainteté, le 27 juillet 1737. Elle fut béatifié par Léon XIII, le 3 juin 1900.


Date de création : 08/07/2016 @ 11:22
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-L-M
Page lue 1572 fois


Accès Intranet
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 22 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
33 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.
- aider les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Solidarité franciscaine.