Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Mystiques
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
Encyclopédie
Visites

 580520 visiteurs

 97 visiteurs en ligne

Les Mystiques franciscains

La famille franciscaine, en 800 ans d’existence a suscité une abondante littérature spirituelle, relevant de la réflexion théologique, ou de la prédication, ou de la méditation et parfois même de la mystique. Les auteurs qui ont produit des œuvres importantes dans ce dernier domaine, celui de la mystique, sont beaucoup plus nombreux qu’on ne l’imagine. Le Dizionario francescano, I Mystiçi,  consacré aux Mystiques franciscains, édité entre 1995 et 2010, en 4 volumes, à suivre, s’intéresse à une centaine d’auteurs sur plus de 5000 pages,  depuis François d’Assise jusqu’au XVIIe siècle, mais il faudrait poursuivre jusqu’au XXIe. Or cette encyclopédie n’a retenu que des auteurs majeurs, dont les œuvres sont connues et éditées. On considère ici comme « auteur mystique », un chrétien qui fait dans sa vie l’expérience transformante de l’union à Dieu, Père Fils et Saint-Esprit, en particulier par une adhésion  totale à la personne du Christ et à son mystère, tel que révélé dans l’Écriture sainte.  Dans la religion chrétienne, le mystique accorde une place importante à l’oraison, à la méditation silencieuse pour acquérir une perception intense de la présence divine et de la relation de Dieu aux créatures, afin de trouver les raisons profondes de son  agir, de sa vie et de son devenir. Il est toujours un contemplatif, même si sa vie connaît des activités  diverses selon sa vocation propre et ses responsabilités vis-à-vis des autres. Certains mystiques, peu nombreux, hommes ou femmes, ont reçu en outre des grâces extraordinaires appelés phénomènes mystiques : prophétie, lévitation, stigmates… Mais la plupart ont mené une vie apparemment ordinaire, mais habitée par le sentiment de la présence de Dieu. On ne peut pas parler proprement d’une Mystique franciscaine car ce qui caractérise ces personnes, c’est précisément leur fidélité à une vocation particulière, qui s’exprime dans un contexte donné, dans un langage fortement influencé par leur époque. Mais on peut parler des Mystiques franciscains, en raison de leur appartenance à la postérité de François d’Assise, et à leur volonté de suivre Jésus-Christ dans les pas de François d’Assise, ou de Claire d’Assise, comme il existe des mystiques d’autres familles spirituelles, à l’intérieur du Christianisme : mystiques bénédictins et cisterciens, mystiques rhénans, mystiques de la famille carmélitaine, etc…

Il est impossible d’établir une liste exhaustive des auteurs mystiques  franciscains, en raison de leur nombre, mais aussi en raison de la difficulté à qualifier de mystiques, des œuvres qui relèvent habituellement de divers genres littéraires. Et un tel classement suppose une part d’estimation subjective, quant à la qualité spirituelle de telles œuvres.

A titre d’exemple, nous nous bornons ici à donner cinq noms par siècle, d’auteurs que nous considérons comme les plus importants quant à leur notoriété ou leur influence.

 A – Au XIIIe siècle : François d’Assise (+ 1226), Claire d’Assise (1253), Antoine de Padoue (1231), Bonaventure (1274), Marguerite de Cortone (1297)

B- Au XIVe siècle : Jacopone de Todi (+1306), Angèle de Foligno (+1309), Raimond Lulle (+1316), Ubertin de Casale (v. 1330), Ange Clareno (+1337).

C- Au XVe siècle : François Eiximenis (+1409), Colette de Corbie (+1417), Bernardin de Sienne (+1444), Catherine de Bologne (+1463), Henri Herp (Harphius)  (+1477),

D- Au XVIe siècle : Catherine de Gênes (+1510), Baptista Varano (+1527), Bernardin Laredo (+1540), François d’Osuna (+1540), Pierre d’Alcantara (+1562),

E- Au XVIIe siècle : Benoît de Canfield (+1610), Barthélemy de Saluce (+1617), Séverin Rubéric (+ v 1625), Chrysostome de Saint-Lô (+1646), Charles de Sezze (+1670).

F- Au XVIIIe siècle : Boniface Maës (+1706), Véronique Giuliani (+1727), Léonard de Port-Maurice (+1751), Marie-Madeleine Martinengo (+1757), Antoine de Lombez (+1778),

G – Au XIXe siècle : Diego de Cadix (+1801), Antoine Chevrier (+1879),

H- Au XXe siècle : Marie de la Passion (+1904), Marie-Antoine de Lavaur (+1907), Maximilien Kolbe (+1941), Valentin-Marie Breton (+1957), Pio de Pietrelcina (+1968),

Fr. Luc MATHIEU, ofm

Paris, 2015


Date de création : 17/06/2016 @ 10:11
Catégorie : Encyclopédie - Thèmes
Page lue 2363 fois


Accès Intranet
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 22 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
37 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.

La Fondation qui soutient les actions de la Famille Franciscaine engagée dans la luttre contre la pauvreté et l'injustice vient d'adresser son appel à la générosité d'avril 2017. Vous pouvez télécharger l'appel et apporter ainsi votre pierre à l'édifice d'un monde plus fraternel !

- aider les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services