Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Philippa Mareri, bse, 1190-1236
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
Encyclopédie
Visites

 389710 visiteurs

 82 visiteurs en ligne

 Bienheureuse Philippa Mareri, 1190-1226, clarisse

 François d’Assise aimait profondément la vallée de Rieti, il y a implanté des ermitages et l’a sillonnée en tous sens. Parmi les jeunes gens convertis à son contact, figure Philippa Mareri, la fille d’un seigneur de la HauteSabine. Après de longs conflits avec son père, puis son frère, elle obtient de vivre en recluse, avec quelques jeunes filles nobles, d’abord dans une grotte puis à proximité de l’église San Pietro del Molito (aujourd’hui Borgo San Pietro, à 25 km de Rieti). Mais ce mode de vie proche de l’érémitisme paraît trop dangereux à vivre pour des femmes, et, en 1231, le petit groupe de moniales adopte la règle des sœurs de Saint-Damien d’Assise, les premières clarisses. Le bienheureux Roger de Todi, l’un des compagnons de François, est chargé par le séraphique père d’assister Philippa et ses compagnes. La communauté arrive à concilier la louange du Seigneur, l’apostolat et le service des pauvres. Philippa meurt en 1236 et, lors de ses funérailles, Roger de Todi ose évoquer sa sainteté devant le peuple.
 
 
 


Date de création : 15/02/2017 @ 19:16
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-N-O-P
Page lue 74 fois


Accès Intranet
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 22 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
33 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.
- aider les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Solidarité franciscaine.