Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Bérard de Carbio, st, + 1220
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
 ↑  
Encyclopédie
Visites

 1047840 visiteurs

 68 visiteurs en ligne

Saint Bérard et ses compagnons, martyrs 1220, du 1er Ordre

Bérard était né à Carbio, en Ombrie (Italie), de la famille noble des Leopardi. On pense que François lui-même l’accueillit dans la fraternité franciscaine, en 1213.

Le Chapitre général de 1219 décida d’envoyer des frères en diverses régions, hors d’Italie, pour évangéliser à la manière des apôtres. Tandis que des frères partaient pour l’Allemagne, d’autres pour les pays scandinaves, saint François choisit de partir en Syrie-Palestine. Le Chapitre désigna cinq frères, sous la conduite de Bérard, pour évangéliser le Maroc : c’était les frères prêtres Bérard, Pierre et Othon, et les frères laïcs Accurse et Adjute.

Les cinq frères s’embarquèrent pour l’Espagne et le Portugal et débarquant à Coïmbre se rendirent à Séville, où ils expérimentèrent la prédication auprès des musulmans, (les Almohades occupaient la ville). Arrêtés et roués de coups, on voulut les réexpédier en Italie, mais ils réussirent à partir pour le Maroc où ils furent accueillis tout d’abord par Don Pedro, frère du roi de Portugal, qui résidait à Marrakech, comme une sorte de consul. Celui-ci qui ne voulait pas voir compromise sa mission diplomatique leur conseilla la prudence. Mais, voyant que ses conseils ne diminuaient pas l’ardeur des frères, il les enferma dans sa maison. Ils réussirent cependant à en sortir et se rendirent dans une mosquée pour y annoncer l’Évangile et dénoncer la religion islamique comme impropre au salut. Arrêtés et conduits devant le Sultan, ils refusent de se taire, provoquant la colère du Sultan qui les fit aussitôt décapiter. C’était le 16 janvier 1220.

Don Pedro réussit à obtenir la restitution de leurs corps et à envoyer leurs dépouilles au Portugal, avec le récit de leur martyre. C’est en vénérant ces reliques que le jeune Fernando de Buglione, chanoine de Saint Augustin de Lisbonne, résolut d’entrer chez les frères mineurs où il prit le nom d’Antoine, vénéré comme st Antoine de Padoue. Lorsque François d’Assise, se trouvant en Terre-Sainte, apprit leur martyre, il s’écria : « maintenant je puis dire que j’ai cinq vrais frères mineurs ! ».

Bérard et ses compagnons furent canonisés par le Pape Sixte IV, en 1481. Leur fête est fixée au 16 janvier.


Date de création : 08/01/2017 @ 10:15
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-A-B
Page lue 2604 fois


Accès Intranet

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 24 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
44 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités missionnaires, ainsi que les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services

- aider les activités humanitaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.