Texte à méditer :   Loué sois-tu mon Seigneur, avec toutes tes créatures !   saint François d'Assise
 
Vous êtes ici :   Accueil » Jacques de la Marche, st, 1394-1476
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Les Franciscains de France Belgique vous souhaitent la bienvenue !
Calendrier
Frères
Maisons
 ↑  
Services
 ↑  
Encyclopédie
Visites

 868409 visiteurs

 75 visiteurs en ligne

Saint Jacques de la Marche, (1394-1476)

Jacques de la Marche est né en 1394, à Monteprandone, dans les Marches (Italie). De milieu modeste, il commença par être berger. Mais avec l’appui d’un prêtre de sa famille il put commencer des études à Ascoli, et même aller à Pérouse pour faire son droit. Pieux et généreux, il songea tout d’abord à se faire chartreux. Mais ayant rencontré les Frères mineurs, il sollicita son entrée dans la mouvance observante de l’Ordre franciscain et, selon ce qu’il affirma dans un sermon, il reçut l’habit à l’Alverne, des mains de st Bernardin de Sienne auquel il lia plus tard son ministère de prédicateur. Selon d’autres sources, il aurait fait son entrée au couvent de la Portioncule et fait son noviciat à l’ermitage des Carceri. Les deux versions ont probablement leur part de vérité, car il a très bien pu être admis à l’Alverne, et transféré ensuite au noviciat de la province d’Assise. Il fit profession le 1er août 1416. Il fut ordonné prêtre à San Miniato de Florence, en 1422, et s’adonna aussitôt à la prédication itinérante, avec un tel succès que le pape Martin V, le 11 octobre 1426, lui confia la mission de prêcher contre les hérétiques dans toute l’Italie. Il collaborait alors avec les autres grands prédicateurs franciscains, st Bernardin de Sienne, Albert de Sarteano et st Jean de Capistran, tant pour la prédication que pour répandre l’Observance franciscaine..

Le 1er avril 1432, il est nommé commissaire général de l’Observance en Bosnie ; là, à la demande du pape Callixte III, il tente de concilier les frères de l’Observance avec les frères Conventuels. Le 22 avril 1436, le pape Eugène IV le nomme inquisiteur pour l’Autriche et la Hongrie. C’est peut-être à ce titre qu’il participe au Concile de Ferrare, avant de retourner en Hongrie le 1er décembre 1438. Deux ans plus tard, il est à nouveau en Italie et rencontre le pape Eugène IV, prêche à Florence et à Padoue et va durant trente ans parcourir toute l’Italie en prêchant avec un égal succès. Il aura encore l’occasion de croiser saint Bernardin de Sienne quelques mois avant la mort de celui-ci, puis saint Jean de Capistran. En 1457 il retourne en Hongrie comme inquisiteur, puis revint en Italie pour reprendre la prédication, jusqu’à ce que le pape franciscain Sixte IV le charge d’une mission diplomatique à Naples, en 1475. Il y mourut le 28 novembre 1476, âgé de 82 ans. Il fut béatifié par Urbain VIII, en 1624. Benoît XIII le canonisa en 1726.

Son œuvre écrite

C’est essentiellement une œuvre de prédication et de controverse. On conserve notamment des recueils de sermons : Sermons dominicaux , Sermons de Carême , etc... Un Résumé de Théologie morale , des Dialogues de controverse avec les Fraticelles, les hérétiques et les Hussites ; un Art de la Prédication ; un Traité sur le sang du Christ ; un Traité sur la communion sous les deux espèces, contre les hérétiques, etc...

Pour se faire une idée de cette littérature abondante, et sur la bibliographie concernant Jacques de la Marche, Cf. Franciscan Authors : http://users.bart.nl/~roestb/franciscan/ .


Date de création : 23/11/2016 @ 18:16
Catégorie : Encyclopédie - Personnes-J-K
Page lue 2702 fois


Accès Intranet

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 23 membres
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
41 Abonnés
Nous aider ?

Différentes possibilités s’offrent à vous  pour soutenir et aider la vie et la mission des frères :

- tout d’abord le soutien fraternel auprès des frères et de nos communautés,
- l’accompagnement dans la prière, en vous joignant aux offices des frères  célébrés dans leur chapelle ou oratoire
- la participation aux activités proposées par les communautés,
- la proximité avec la spiritualité franciscaine…

Il est également possible d’aider financièrement la Province Franciscaine du bienheureux Jean Duns Scot, 7 rue Marie Rose, 75014 Paris

Pour cela 2 propositions :

- aider les activités humanitaires des frères, ici et en pays de mission, en versant votre offrande à Fondation François d'Assise.

La Fondation qui soutient les actions de la Famille Franciscaine engagée dans la luttre contre la pauvreté et l'injustice vient d'adresser son appel à la générosité d'avril 2017. Vous pouvez télécharger l'appel et apporter ainsi votre pierre à l'édifice d'un monde plus fraternel !

- aider les activités missionnaires, ainsi que les religieux âgés pour leur permettre de vivre paisiblement le temps de la retraite, en versant vos dons à Franciscains-Solidarité et Services